Au bout du conte, la déception

Ce week-end avait lieu le Printemps du Cinéma, une initiative qui me rappelle tous les ans que j’aime d’amour le 7ème art mais que je ne bouge pas assez souvent ma fesse dans les salles obscures. J’ai décidé au dernier moment, dernière heure, dernière séance de filer remédier à cette injustice. La programmation n’était pas exceptionnelle (comprendre Jappeloup avait déjà commencé) et j’ai choisi un peu à contre-cœur d’aller voir Au bout du conte.

au bout du conte affiche« Il était une fois une jeune fille qui croyait au grand amour, aux signes, et au destin ; une femme qui rêvait d’être comédienne et désespérait d’y arriver un jour ; un jeune homme qui croyait en son talent de compositeur mais ne croyait pas beaucoup en lui.
Il était une fois une petite fille qui croyait en Dieu.
Il était une fois un homme qui ne croyait en rien jusqu’au jour où une voyante lui donna la date de sa mort et que, à son corps défendant, il se mit à y croire. 
»

Lors de sa promo, j’avais d’abord eue un mauvais sentiment pour ce film que je ne voulais pas du tout voir, et puis j’ai entendu des extraits sur France Inter (partenaire du film), et cela m’avait un peu plus donné envie. Les extraits présentaient les personnages de Bacri et Jaoui lors des leçons de conduite, qui sont finalement les meilleurs moments du film, car le reste ne vaut pas le coup. J’avais trouvé qu’en promo Bacri n’avait pas grand chose à dire sur le film, qu’il vendait mal son produit. J’ai mieux compris pendant la projection : il n’y a pas beaucoup à en dire.

au bout du conte avisau bout du conte avisLes personnages eux-mêmes n’ont rien d’intéressant à exprimer. Les longueurs sont pesantes, les personnages sont perdus, les dialogues sont vides et bégayants, les phrases sont interrompues, sans fin.. En tant que spectateur, il est dur de rentrer dans l’histoire tant elle s’étend dans toutes les directions. Je n’ai pas trouvé les personnages attachants, j’avais plutôt envie de les réveiller d’une grosse claque, pour les sortir de leur univers Bisounours.
J’ai malheureusement trouvé Bacri décevant, comme l’ombre de lui-même, moi qui l’adore d’habitude. :(

J’ai rarement envie de sortir d’une salle de ciné, et j’ai une capacité assez forte à regarder jusqu’au bout des films jugés « chiants » comme L’enfer de Chabrol (un très bon film, d’ailleurs). Mais cette fois, j’ai poussé plusieurs soupirs plaintifs, je n’en pouvais plus, j’ai vraiment faillit quitter la salle avant la fin. Le film dure 1h52 et il ne se passe pas grand chose, alors imaginez !

au bout du conte avisCertes, j’ai aimé les références « clin d’œil » aux classiques, j’ai aimé que les sujets de la fidélité et de la croyance soient abordés ainsi, j’ai aimé le mélange entre monde réel et monde merveilleux qui passe crème. Sans compter certaines blagues vraiment drôles, et une scène de « princesse bourrée » assez magistrale. Mais j’ai comme l’impression que tout tombe à plat, que l’histoire passe à côté d’elle-même. Dommage, pour moi c’est un raté sur toute la ligne. Désolé Jaoui, désolé Bacri, j’espère que vous ferez mieux la prochaine fois.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je parle aussi de...

, , , ,

4 Responses to Au bout du conte, la déception

  1. Gloria - My Pretty Paris 21 mars 2013 at 11 h 36 min #

    Je ne suis pas très au fait en ce qui concerne le cinéma en ce moment.. Du coup à lire ton article je ne suis pas sûre d’aller voir ce film :-)
    Bisous

    • Easy Maybe 21 mars 2013 at 16 h 06 min #

      Hello, je te rassure tu n’as rien raté, mais moi aussi j’aurai du faire un tour sur les critiques ciné avant d’aller en salle. 😛
      Mais je pense qu’il y a de bonnes choses à voir en ce moment quand même. Peut-être Jappeloup est-il meilleur ?
      Je sais que quelques bons films sortent bientôt, comme « La cité rose » (27 mars) et « Les gamins » (en avril).
      D’ailleurs il y a des places pour « Les gamins en avant-première sur vente-privee.com. 😉
      Bises, à très vite

  2. Frélie 21 mars 2013 at 14 h 06 min #

    Très bonne critique, je suis tout à fait d’accord ! J’ai vu ce film dimanche et je n’ai pas du tout aimé. C’était teeeeeellement long !

  3. Un monde de toute beauté 22 mars 2013 at 1 h 21 min #

    Que tu es soft !

    Je n’ai pas écrit d’article sur ce filme car je l’aurais assassiné.

    Je me suis ennuyée à mourir, l’héroïne est insupportable, comme l’ensemble du film dont seule la dernière seconde à un quart de sens. Je me suis tapée un fou-rire tellement je n’en pouvais plus. Seul point à retenir, la Baffe, que le spectateur aimerait donner lui même à ce film.

    2nde expérience de Bacri & Jaoui, 2nde catastrophe, j’arrête les frais et ce genre de cinéma qui fait détester le film français alors que ces derniers mois ont pourtant porté sur écran de vraies perles.

    J’ai vécu devant ce film un véritable moment de douleur dont je me remets difficilement.
    Merci pour l’exorcisme ! ^^

Laisser un commentaire