Une Connasse à la conquête de l’Angleterre

J’ai eue la chance de pouvoir assister à l’avant-première de « Connasse, princesse des cœurs » et je remercie chaudement Gaumont de m’y avoir conviée.

Avant de vous parler du film, j’aimerais ouvrir le débat sur notre droit ou non de se moquer des autres. On se rapproche d’un sujet assez récent dans l’actualité : « peut-on rire de tout » ?
Ici, on doit se poser la question, est-ce que je peux rire de la méchanceté ? Je tiens à en parler car avant de voir ce film, j’ai eue une discussion animée à ce sujet avec une amie, qui ne veut pas rire de la méchanceté, des clichés. C’est vrai quoi, parfois on a du mal à faire le tri entre le vrai second degré et la justification « mais c’est pour rire » qui rend mal à l’aise les auditeurs suite à une blague mal perçue, voire carrément sale…
Personnellement, j’ai la conviction que l’humour peut transcender les clichés et les remettre en question. La seule notion qui entre en compte est la capacité de l’auditeur à prendre du recul, à faire usage de son esprit critique pour saisir le second degré. Tout le monde n’en est pas capable, soit parce que l’esprit critique n’est pas suffisamment développé, soit parce qu’on se sent touché personnellement et qu’on ne peut alors pas prendre de recul, soit parce qu’on est englué dans une gangue aveuglante de bien-pensance mal-placée.
Tout ça pour vous dire, allez voir ce film avec votre esprit critique sous le bras, pour ne pas passer à côté de l’humour. Je tiens à préciser que cet aspect est particulièrement bien géré dans le film, la Connasse ne fait pas des autres des connards, c’est toujours elle qui se met en tort.

Vous connaissez sans doute déjà la mini-série « Connasse » qui a été diffusée ces derniers temps sur Canal+. Camille Cottin s’y met en scène en caméra cachée, dans la peau d’une Connasse odieuse qui n’a strictement aucune limite et se joue de la bienséance.

La Connasse est née d’un trio féminin formé par les réalisatrices Noémie Saglio et Éloïse Lang et de la comédienne blonde sus-citée (ce n’est pas une insulte). Et je peux vous dire qu’un trio de Connasse(s), ça fait mal là où ça passe. En l’occurrence, ça passe en Angleterre, à la conquête du cœur (et du portefeuille) du Prince Harry (c’est que la Connasse commence à être un peu trop (re)connue en France, ce qui rend les nouveaux tournages difficiles). Allez, on va se moquer des roux, des rosbifs, des indiens, des petits chiens, j’en passe et des meilleures. Je m’abstiens d’une description plus complète de l’intrigue, à découvrir in situ.

Connasse Princesse des Cœurs GaumontIl s’agit du premier film intégralement tourné en caméra cachée. Un véritable défi d’organisation et d’écriture. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, la caméra cachée ne laisse aucune place à l’improvisation. Chaque scène doit être minutieusement préparée. La comédienne se doit d’être crédible en permanence (avant et pendant la scène) auprès des personnes piégées, qui de toute évidence ne sont pas des comédiens, d’orienter le dialogue en fonction des besoins scénaristiques, et de gérer le cadre de la scène via certaines caméras qui sont placées dans son sac à main. Il est parfois difficile de mettre en place le champ/contre-champ (oups, plan-narine) et alors il faut re tourner la scène ailleurs. C’est entre autres raisons pour cela que la scène du notaire a été tournée 10 fois, impliquant obligatoirement 10 notaires différents… La complexité et la multiplicité du rôle principal, central au moment du tournage, doit pourtant se faire oublier auprès du spectateur ! Un pari risqué mais brillamment réalisé, grâce au talent de Camille qui mène de front tous ces aspects, et à l’encadrement précis et rassurant de Noémie et Éloïse.

Connasse Princesse des Cœurs GaumontLe reste de l’équipe de tournage a également du se mettre dans la peau de personnages : déguisés en touristes pour pouvoir tourner incognito, en prof de yoga ou en assistant personnel pour justifier leur présence auprès de Camille, ils ont du jouer au Mac Gyver en cachant micros et caméras sur les scènes de tournage. Autant dire qu’il valait mieux être polyvalent.

Connasse Princesse des Cœurs GaumontUn seul petit bémol à mes yeux, si les personnes piégées ont parfaitement cru à la scène, de mon point de vue de spectateur, j’ai parfois eue du mal à adhérer à la crédibilité du scénario dans son ensemble. Peut-être est-ce du au passage difficile du format très court au long-métrage.
J’ai cependant beaucoup apprécié l’ensemble des scènes tournées en taxi (qui fait écho au récent « Taxi Téhéran » de Jafar Panahi dont Connasse est le contre-pied le plus total!). Ces moments sont très authentiques, et apportent des pauses dans le scénario, des entre-deux qui permettent de faire le point, un peu comme le confessionnal de Loft Story, mais sans le côté merdique de la télé-réalité (veuillez m’excuser pour la comparaison).

Connasse Princesse des Cœurs GaumontSi vous avez aimé la Connasse sur petit-écran, courrez en salles obscures découvrir la Princesse des cœurs à partir de mercredi (sortie le 29 avril 2015). Et surtout, n’hésitez pas à passer me dire ce que vous avez pensé du film !

 

 

Et comme vous avez été sages, je vous propose de gagner 2 places pour aller voir le film !
Il y aura 3 gagnants (2 places chacun), et pour tenter votre chance il suffit de me raconter votre rencontre avec une vraie connasse ! Allez quoi, on a tous croisé la route d’une véritable connasse un jour, alors dites moi tout ! Le concours est ouvert jusqu’à mercredi soir, les gagants seront tirés au sort dans la foulée et recevront rapidement leurs places par courrier. Surtout, pensez à me laisser une adresse e-mail valide dans la case correspondante (l’adresse n’apparaît pas publiquement sur le blog mais cela me permet de vous contacter rapidement). Bonne chance à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je parle aussi de...

, , , , ,

8 Responses to Une Connasse à la conquête de l’Angleterre

  1. Noémie 26 avril 2015 at 12 h 34 min #

    Hello !
    j’ai vu la bande annonce, ça a l’air très sympa !
    Bises

  2. Anna 28 avril 2015 at 10 h 18 min #

    Bonjour,
    est-ce que je suis la seule à avoir une connasse de voisine qui laisse son chien se lâcher devant la porte de l’immeuble sans jamais ramasser ? Sans doute qu’elle est trop bien pour ça, une vraie princesse gaga de son chien, pauvre bestiole qui a rien demandé et qui doit détester les manteaux immondes qu’elle lui met quand il fait froid. :)
    En attendant c’est un vrai défi de passer la porte sans salir ses chaussures. >_<
    Au plaisir,
    Anna

  3. Anthony 28 avril 2015 at 14 h 35 min #

    bonsoir,
    la dernière connasse que j’ai rencontré, c’est ma banquière. toujours là quand il s’agit de me proposer de nouveaux services payants mais injoignable quand je dois prendre un rendez-vous.
    j’espère voir le film, merci pour ce concours.

  4. Eat_Me 28 avril 2015 at 18 h 41 min #

    Bonjour,
    je voudrais vraiment voir ce film, je suis fan de la série sur Canal !
    Je ne me souviens pas si c’est la dernière « connasse » que j’ai rencontré, mais une m’a marquée particulièrement, au boulot. La stagiaire blonde et arriviste qui a joué son hypocrite pour se faire une place auprès du boss, en démontant tous ses collègues qui bossaient pourtant 10 fois mieux qu’elle. Une fois qu’elle a eue un poste, elle était nettement moins sympa. Depuis elle a changé de boulot, heureusement ! Elle pourrissait l’ambiance.
    Merci pour ce concours, à bientôt.

  5. michèle ham 28 avril 2015 at 22 h 11 min #

    bonsoir ,
    je me souviens pendant que j’étais en vacances ,à la caisse du supermarché .
    une connasse m’ a doublé ,elle elle ne devait pas être en vacances ,le sourire n’était pas au rendez- vous sur son visage.
    merci,belle soirée ,
    Michèle

  6. marley86 29 avril 2015 at 18 h 24 min #

    Coucou, un grand merci pour le concours, je participe avec plaisir car j’ai vu la bande annonce au ciné, et il a l’air génial!
    Une connasse? la première personne à qui je pense c’est bien à ma patronne, une vraie connasse celle là! Toujours le mot pour me descendre en public, elle se croit tellement supérieur à tout le monde, je la détesttttttttttttte ! Et je ne suis pas la seule, dans les boite tout le monde baisse les yeux et tremble rien qu’au son de ses talons qui résonnent !
    Bonne fin de journée et à bientôt

  7. Aymeline 29 avril 2015 at 18 h 31 min #

    Bonjour,
    je participe avec plaisir à ce concours !
    J’ai croisé une connasse l’autre jour, une nana de ma promo qui snobe tout le monde sous prétexte qu’elle a les meilleures notes. Elle a bashé une amie à moi juste pour le plaisir parce qu’elle avait un rattrapage ! J’espère qu’un jour son karma va la rattraper…
    Bonne journée, si possible sans « connasse » 😉

  8. leu sandra 29 avril 2015 at 20 h 49 min #

    Coucou je joue volontiers.

    Concernant ma rencontre avec une connasse, c’était il n’y a pas plus tard que tout à ‘heure quand j’ai fait du shopping. La caissière n’était pas motivée et faisait peine à voir. Je lui ai demandé un renseignement, elle n’a même pas daigné aller se renseigner, j’ai pesté lol.

    Je croise les doigts, j’adorerai voir ce film.
    Bises.
    Sandra

Laisser un commentaire