La rentrée en beauté #2 : aussi au ciné !

Cette semaine encore, je vous propose de découvrir une des sorties ciné de ce mercredi. « Camille redouble » est un film français distribué par Gaumont. Il a été sélectionné dans la Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes 2012.

Ce film est profondément déroutant, et ce, dés le début. Lorsque l’on découvre Camille, cette quarantenaire vaguement actrice, clairement alcoolique, tellement attachante, on se demande où elle va nous mener. La nuit du 31 décembre, après une énième engueulade avec le père de sa fille, qu’elle aime depuis le lycée, elle se rend à une fête qui la replonge loin dans le passé.

J’ai beaucoup aimé le casting des acteurs, qui se révèlent tous excellents dans leur personnage.
La réalisatrice Noémie Lvovsly endosse le rôle principal avec brio, naviguant dans une palette variée de sentiments avec une facilité impressionnante. Ses parents sont époustouflants également : j’ai aimé retrouver Michel Vuillermoz qui m’avait émue dans « Le dernier pour la route »*, un film qui aborde également le thème de l’alcoolisme ; tandis que Yolande Moreau m’avait laissé un très mauvais souvenir depuis son premier film en tant que réalisatrice « Quand la mer monte », je l’évitais scrupuleusement depuis, mais ce film m’a réconcilié avec elle.
Denis Podalydès (« Du vent dans mes mollets »*), Samir Guesmi (« Je suis heureux que ma mère soit vivante »*), Judith ChemlaVersailles »*), India Hair (« Avant l’aube »*), Vincent Laccoste, Julia Faure, Riad Sattouf … C’est un sans-faute pour tout le monde, premier 20/20 de la rentrée. :)

 * Au passage, que des bons films que je vous conseille fortement

J’ai retrouvé dans ce film la saveur d’un journal intime de Georgia Nicholson, l’adolescente délurée narrée dans les romans écrits par l’anglaise Louise Rennison Mon nez, mon chat, l’amour et moi », « Retour à la case égouttoir de l’amour » et autres « A plus Choupi-trognon » aux éditions Gallimard Jeunesse). D’ailleurs, si vous ne savez pas quoi offrir à votre jeune nièce, ces romans sont une super idée cadeau, mais attention, elle deviendra vite addict et il faudra ensuite lui procurer l’intégralité des neufs tomes !

Attention, la suite de cet article peut gâcher la surprise du film, soyez en conscient avant de la lire !

L’élément déclencheur des aventures de Camille, c’est un retour de plus de vingt ans en arrière. Elle est propulsée à 16 ans, chez ses parents, dans sa chambre d’ado, pour vivre une nouvelle rentrée au lycée. Qualifié d’OVNI cinématographique, j’ai l’impression d’avoir vu un mélange de « La boum » et de « Retour vers le futur ».

Les acteurs sont d’une grande justesse, ce qui nous accorde une proximité avec leurs sentiments. Impossible de ne pas être touché par Camille qui a vécu la disparition de ses parents, la douleur d’être quitté par l’amour de sa vie, et qui est prête à tout pour ne jamais revivre ces épreuves. Et si on pouvait changer sa vie future, tout revivre différemment, faire des expériences que l’on avait jamais fait ? Camille a cette possibilité. Jusqu’où va-t-elle l’exploiter ?

Nous sommes confrontés à des interrogations universelles : comment agir face à la perte d’un proche, la fin d’un amour, la maladie, l’alcoolisme. Bien sûr, il est impossible d’avoir le même recul de Camille, qui sait à l’avance quand et comment les choses vont arriver. Ce recul est-il une bénédiction ou une malédiction ? Si Camille profite du temps supplémentaire qui lui est accordé avec ses parents, bien plus qu’elle a pu le faire dans sa jeunesse, elle sait que la fin approche et vit dans l’angoisse de ne pouvoir l’empêcher.

En bref, « Camille redouble » est mon coup de cœur ciné absolu de cette rentrée. Je vous conseille vivement d’aller vous y détendre, rien de tel pour faire fuir le stress de la rentrée et partir du bon bien.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je parle aussi de...

, , ,

5 Responses to La rentrée en beauté #2 : aussi au ciné !

  1. valentine 14 septembre 2012 at 21 h 48 min #

    Il faut que j’aille faire un ptit tour au ciné :)

    Bisous, Valentine
    http://inthestreetofmode.wordpress.com/

    • Easy Maybe 4 octobre 2012 at 9 h 30 min #

      Et n’oublie pas de me dire si ça t’a plu ! 😉
      Bises

  2. Fanny 24 septembre 2012 at 16 h 58 min #

    Je l’ai vu hier et j’ai beaucoup aimé ! J’ai particulièrement trouvé ça cool qu’ils gardent l’actrice dans le passé, le décalage est super chouette (et on finit par l’oublier !). Comme tu dis ils jouent vraiment tous très bien ^^

    • Easy Maybe 4 octobre 2012 at 9 h 29 min #

      Merci pour ton commentaire :)
      Je suis contente qu’il plaise aux autres autant qu’à moi, surtout parce que j’ai poussé plusieurs personnes à aller le voir ! Je me serai sentie coupable s’ils n’avaient pas aimé. ^^’

Trackbacks/Pingbacks

  1. Cinéma : Camille Redouble - Pingoo.com - 13 septembre 2012

    […] – Camille Redouble de Noémie Lvovsky… T’as eu 16 ans ? par Mry – Camille redouble par Mon Cinema – Camille redouble (critique) par Des films et des mots – Camille redouble par Dame Skarlette – Camille redouble de Noémie Lvovsky par MHF – Back to the futur par Epixod – Camille redouble par Un monde de toute beauté – Camille Redouble : Le péril jeune par Brozkinos – Camille Redouble : le nouveau très beau film de Noémie Lvovsky par Trendy Mood – La rentrée en beauté #2: aussi au ciné ! par Easy Maybe […]

Laisser un commentaire