Mesparrow, un oiseau qui a de la voix

Cela fait maintenant une semaine que je suis rentrée du festival des Charrues et j’ai envie de vous présenter une artiste dont je n’avais jamais entendu parler auparavant : Mesparrow.

C’est la douce et timide Marion Gaume qui se cache derrière ce mystérieux nom d’oiseau. Jeunesse et fraîcheur sont les premières choses qui m’ont frappées dans sa musique, faite d’expérimentation vocale. Esprit rétro et british se mêlent pour un résultat inédit. J’ai immédiatement pensé à Camille en la découvrant, mais une Camille plus facilement accessible, je trouve. Son premier album, « Keep This Moment Alive », ne ressemble à rien d’autre.

Mesparrow Vieilles Charrues

La scène Grall était intégralement féminine pour ce dernier jour de festival, avec tour à tour Lou Doillon, La Gale, Skip & Die, La femme et bien sûr Mesparrow. La féminité, déjà peu représentée dans la programmation du festival, peut ici sembler mise à l’écart sur la plus petite scène.

Mesparrow n’en a pas tenu rigueur. Sur scène, sous la chaleur écrasante, elle est seule avec ses machines. Son nouveau défi est de conquérir ce public festivalier qu’elle connaît peu, bien qu’elle ai déjà fait l’ouverture du festival des Eurockéennes, à Belfort. Cet exercice demande beaucoup plus d’énergie, mais sa musique s’y prête bien.

Un seul regret pour cette Mademoiselle Moineau, ne pas pouvoir se mouvoir sur scène comme elle le voudrait. Scotchée à ses machines pendant ses concerts, elle se promet de faire sa prochaine tournée entourée de musiciens, poussée par l’envie de partager plus facilement avec son public. J’attends ça avec impatience.

Mesparrow Vieilles Charrues

Je vous laisse découvrir son chant mélodieux avec cette vidéo live tournée dans une salle que j’adore, l’Astrolabe à Orléans (j’y ai vu mes premiers concerts il y a plus de 6 ans !). Mesparrow porte sur ces images un petit air de Bianca Casady, la petite blonde à moustache du duo Cocorosie… ce qui n’est pas pour me déplaire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je parle aussi de...

, , , , , , , , ,

2 Responses to Mesparrow, un oiseau qui a de la voix

  1. Isabelle de Guinzan 29 juillet 2013 at 16 h 05 min #

    Ooooh j’adore Mesparrow ! Je l’ai découverte d’abord sur les ondes de France Inter avec « The Symphony » puis j’ai eu la chance de la voir en live pour un mini concert au Trabendo ! Je trouve qu’elle a vraiment quelque chose et une voix magnifique !

  2. jo3jeans 22 août 2013 at 12 h 57 min #

    encore une découverte, j’aime bien sa voix voilée.
    Bisous

Laisser un commentaire